Archives du mot-clé photo

Les plus belles photos de la Station Spatiale Internationale [Photos]

Il y a 15 jours, je vous préparais un petit best-of des meilleures photos prises par la NASA. Notre univers, ses nébuleuses, galaxies et étoiles vous ont beaucoup plu donc je réitère ! Cette fois-ci, découvrez de superbes clichés de la Terre vue du ciel… Enjoy !

Et n’oubliez pas de liker la page FB du Globserver pour ne rater aucun article !

Publicités

Les galaxies de l’infiniment petit [Photos]

Tas de poussière ou galaxie lointaine ? L’artiste italienne Haari Tesla a trouvé de quoi nous retourner la tête.

Sa série de clichés, intitulée Illuminated Code From Space, a été réalisée grâce à la technique du tilt-shift photography : cela consiste à transformer un objet de taille normale en scène miniaturisée.

Pour cela, il suffit d’agir sur la profondeur de champs, la mise au point, les contrastes et les couleurs du cliché, à l’aide d’un ordinateur.

Le résultat est bluffant : l’infiniment grand devient en effet infiniment petit…  A travers l’œil (et les transformations) de l’artiste, les nébuleuses, supernovæ et galaxies prennent  l’allure de minuscules micro-organismes ! Difficile d’imaginer qu’elles s’étalent en fait sur des millions d’années-lumière.

Une rivière qui coule… au fond de l’eau !

Parmi les choses les plus bizarres que j’ai vu, la rivière au fond de la mer fait partie de mon top 10. Une rivière au fond de la mer, de l’eau qui coule au fond de l’eau… oui oui, vous lisez bien.

Pour observer ce phénomène, il faudra vous rendre au Mexique, dans l’état du Yucatan. Là-bas, les cénotes font légion. Cénotes ? Ce sont des gouffres ou des dolines, partiellement ou totalement remplis d’eau douce, et parfois d’eau de mer.

cénote
Cénote

Typique de la péninsule, ce type de formation géologique s’explique par la nature du sol, très calcaire : de nombreuses galeries et rivières souterraines parcourent le sol, donnant lieu, de temps à autre à des effondrements de terrain (les fameuses dolines, dont on parle beaucoup depuis quelque temps).

Les dolines se remplissent donc d’eau, grâce à ses rivières, pour former des cénotes. Celles-ci sont souvent reliées entre elles par ces galeries complexes de canaux, qui vont parfois jusqu’à la mer (d’où la présence d’eau salée) et qui font le bonheur des spéléologues.

o-UNDERWATER-RIVER-
Cliché de la cénote Angelita, par le photographe Anatoly Beloshcin.

Un photographe, Anatoly Beloshcin, a pris des clichés d’une de ces cénotes, dans laquelle une rivière coule au fond de l’eau. Un phénomène tout à fait naturel : prenez du sulfure d’hydrogène (issu de matière organique en décomposition dans un endroit pauvre en oxygène… au hasard, au fond d’une cénote) et mélangez-le à de l’eau salée. Le liquide obtenu sera plus lourd que l’eau de mer classique et aura donc tendance à couler au fond, formant une masse d’eau bien distincte, qui s’écoule comme une rivière classique…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jupiter a rendez-vous avec la Lune !

Il arrive que des scientifiques se découvrent une âme d’artiste ou de poète en regardant le ciel…

Ainsi, l’ancien directeur artistique de la NASA, Ron Miller, a-t-il eu l’idée de métamorphoser quelque chose que nous voyons tous les jours – la lune dans le ciel nocturne – avec d’autres planètes.

A partir d’une photo de la lune prise depuis la vallée de la Mort, en Californie, il a mis à l’échelle les sept autres planètes qui composent notre système solaire à la place de la lune.

Voici donc à quoi ressemblerait notre ciel si ces planètes se trouvaient à 380.000 kilomètres de la Terre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour info, voici de quoi remettre un peu la Terre à sa place :

Jupiter est la plus grosse planète du système solaire. Avec un diamètre de 142 800 km, elle mesure 11 fois la taille de la Terre. La grosse tâche rouge qui caractérise cette géante gazeuse est une énorme tempête, qui elle, fait deux fois la taille de notre planète… Autant dire que si Jupiter était à la place de la Lune, c’est plutôt la Terre qui en serait le satellite, et non l’inverse.

Saturne arrive en deuxième position des planètes les plus grosses du système solaire. Elle mesure 9,5 fois la taille de la Terre. Si Saturne prenait la place de notre Lune, nous aurions à peu près la même vue que depuis Dioné, l’un des satellites actuels de Saturne situé à 377 000 km de celle-ci.

Uranus et Neptune, arrivent en 3e et 4e position dans l’ordre de grandeur. La Terre vient à la 5e place. Puis on trouve Vénus.  Cette planète, contrairement aux précédentes, est tellurique : elle bénéficie d’un plancher où il est possible de marcher… Mais pour cela il faudrait affronter une température de 465°! Et si cela vous étonne de voir cette dernière représentée de couleur jaune, il n’y a pas d’erreur ! Son atmosphère est composée de 96,5 % de dioxyde de carbone et 3,5 % d’azote, de souffre et divers gaz. D’où sa couleur jaune… Délicieux n’est ce pas!

Incroyable orage au dessus d’un volcan [Photos]

Martin Rietze est photographe. Et son truc, c’est de chasser les volcans. Prêt à tout pour réaliser les plus beaux clichés des monstres de lave, il n’hésite pas à s’approcher d’un volcan en éruption qui, en plus de projeter de la lave en fusion, provoque un orage chargé d’éclairs au dessus de sa tête.

orage volcan

Ce cliché, comme tant d’autres, a été pris lors de l’éruption du volcan Sakurajima, au sud du Japon.

L’orage, qui a lieu juste au dessus du cratère, s’appelle « foudre volcanique ». La cendre et la lave catapultée hors du volcan sont très chauds et chargés d’ions positifs et négatifs. Ceux-ci provoquent alors des champs électriques et magnétiques qui sont la cause de ces éclairs dans le nuage de cendres.

Un phénomène rare et qui en met franchement plein les yeux !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retrouvez toutes les photos de Martin Rietze sur son site Alien Landscapes on Planet Earth.

Londres et l’Everest en milliards de pixels [Photos]

Les amateurs de photos pourront s’en donner à coeur joie : Londres et l’Everest photographiés avec tellement de précision que vous pouvez voir les mecs bosser dans leurs bureaux de la City ou les marmottes himalayennes vous faire coucou… Zoomez et dézoomez, vous verrez, c’est saisissant !

Londres

Voici à quoi ressemble le canari caché dans la photo. Saurez-vous le dénicher ?
Voici à quoi ressemble le canari caché dans la photo. Saurez-vous le dénicher ?

La photo de Londres fait 320 gigapixels. Ce qui en fait la photo panoramique la plus grande jamais réalisée. Autant dire que c’est du lourd, du très très lourd. D’ailleurs, c’est bien simple: si cette photo devait être imprimée en résolution normale, le support papier mesurerait… 24 mètres par 98 mètres.

Il aura fallu trois jours à trois photographes pour photographier la capitale anglaise sous toutes les coutures depuis le 29e étage de la tour British Telecommunications (qui est à l’origine du projet).  

Trois mois ont ensuite été nécessaires aux ordinateurs pour assembler les 48 640 photos de ce 360 degrés.

Et si vous avez du temps à perdre, il y a des personnages à trouver dont un mec déguisé un canari géant dans un des parcs de Londres

Visualisez le panorama à 360 degrés en haute résolution en cliquant ici

Capture d’écran 2013-03-04 à 13.23.02

L’Everest 

Plus ancienne mais tout aussi incroyable, la photo panoramique de l’Everest fait (seulement) 2 milliards de pixels (ce qui est déjà pas mal). Le projet mené par GlacierWorks vise lui à montrer la fonte des glaciers himalayens pour sensibiliser le public à la question du réchauffement climatique. Il en ressort un cliché sublime du plus haut sommet du monde et des monts qui l’environnent.

Avec beaucoup de patience, il y a là aussi des personnes à retrouver, en l’occurrence un groupe d’alpinistes (que je cherche toujours !) Une aiguille dans une grosse botte de foin mais qui atteste de la précision démentielle du cliché.

Visualisez le panorama en haute résolution en cliquant ici. 

Capture d’écran 2013-03-04 à 13.55.32

Les plus belles photos du Sony World Photography Awards [Photos]

On ne se lasse pas des belles photos. Pour en prendre plein les yeux, je vous propose une petite sélection issue du concours Sony World Photography Awards.

Cette année, ils étaient 122 000 participants de 170 pays.

Petit diaporama de quelques une des plus belles photos du concours.

Pour découvrir l’intégralité des travaux en compétition, rendez vous sur le site du Sony World Photography Awards.

Pour ne manquer aucun article du Globserver, suivez-nous sur Facebook !