Archives du mot-clé volcan

Yellowstone : à quand l’éruption du supervolcan ?

Si certains d’entre vous ont raté cette information ces dernières semaines, voilà qui va vous rassurer : de fortes secousses ont été ressenties dans le parc naturel de Yellowstone, aux Etats-Unis. Et si vous ne le saviez pas, Yellowstone n’est pas seulement un parc naturel mais un supervolcan, qui, s’il était amené à se réveiller, provoquerait un sacré merdier  presque la fin du monde.

Lire la suite Yellowstone : à quand l’éruption du supervolcan ?

Publicités

L’actu de la semaine (17 janvier 2014)

Cette semaine, le Globserver vous concocte une actu de la semaine un peu plus longue que d’habitude pour se faire pardonner de ses absences répétées des derniers mois. Au programme : sexe, alcool et mémoire, supervolcans, poissons mutants, glaces parfum sang, expéditions sous la banquise, robots-méduses et baleines siamoises. Lire la suite L’actu de la semaine (17 janvier 2014)

La Nature et ses effets spéciaux : la lumière (4/4)

Tornades de feuLa Nature nous donne à voir et à s’émerveiller tous les jours… Un coucher de soleil sur la mer, un ciel bleu sans nuage, une forêt à l’automne : il y a de quoi s’extasier ! Mais la Nature fait parfois encore mieux, encore plus surprenant, parfois même carrément hallucinant… Des effets spéciaux incroyables et complètement naturels !

Pour ce quatrième volet de notre série, nous nous intéresserons à la lumière. Naturelle ou artificielle, du ciel ou du centre de la Terre, la lumière peut parfois produire des phénomènes extraordinaires. Illusions d’optique ou non, les effets spéciaux naturels créés par la lumière sont aussi beaux que mystérieux !

Lire la suite La Nature et ses effets spéciaux : la lumière (4/4)

L’actu de la semaine (10 septembre 2013)

Cette semaine, dans l’actu : 200 000 personnes se portent volontaire pour un aller sans retour vers Mars, deux mystérieuses structures, en Amazonie et sur la Grande Barrière de Corail, sont découvertes (ainsi que le plus grand volcan du monde!), et un immeuble met le feu à une voiture. What else ?

Lire la suite L’actu de la semaine (10 septembre 2013)

L’actu de la semaine (28 août 2013)

Cette semaine, l’actu regorge de trucs bizarres : un homme prend le contrôle du cerveau d’un autre, nous descendons tous de Mars, un panache volcanique apparait dans les rues de Rome, et les planètes de Star Wars existent vraiment… Que de surprises !

Planète.

Cerveau. Une première incroyable dans la compréhension du cerveau : un chercheur a réussi à prendre le contrôle du cerveau de son collègue ! Grâce à un système de liaison électrique et magnétique, l’homme a pu faire bouger la jambe du « receveur » par la pensée. L’expérience avait été testée sur des rats il y a quelques mois. Sur des hommes, c’est incroyable… voire même un peu flippant. Lire la suite L’actu de la semaine (28 août 2013)

1883. Le volcan Krakatoa explose et fait 36.000 victimes

26 août 1883. Cela fait déjà quelques mois que le volcan Krakatoa, situé en Indonésie, entre les îles de Java et Sumatra, s’est réveillé. Les explosions se succèdent. L’activité du volcan croît, décroît, reprend. Début août, les émissions de cendres sont déjà tellement épaisses qu’il fait nuit noire sur des centaines de kilomètres autour du volcan. Pourtant, les bateaux continuent de passer à proximité, et les villages situés sur les îles alentours eux, ne se vident pas pour autant de leurs habitants. Mais le 26 août, le Krakatoa ne fait pas dans la finesse : l’apocalypse commence en début d’après-midi.

Capture d’écran 2013-08-27 à 17.24.21

Une explosion entendue à 4500 km à la ronde

Vers 13h, une première énorme explosion secoue le volcan. Elle est entendue jusqu’à 50 km à la ronde. Une heure plus tard, une nuage noir d’une hauteur estimée à 27 km sort des entrailles du Krakatoa. Pierres ponces et cendres se répandent partout et la visibilité est réduite à néant sur plus d’une centaine de kilomètres autour du volcan. Jusqu’au lendemain matin, les secousses vont aller grandissantes.

Les bateaux qui voguent à proximité se perdent, englués dans « une pluie aveuglante de pierres et de sable, une obscurité profonde entrecoupée d’éclairs continuels et de grondements incessants » (Livre de bord du capitaine Charles Ball). A terre, d’immenses vagues détruisent les maisons côtières. Et ce n’est que le début.

Evolution de l’île du Krakatoa

Quelques heures plus tard, le « bouquet final » se déclenche. L’explosion la plus violente retentit, lorsqu’une partie de l’île, d’une superficie de 28 km2 s’effondre dans le cratère. Le bruit qui s’en dégage est ahurissant de violence. Il est d’ailleurs considéré comme le plus fort jamais entendu par l’homme : à 160 km de distance, il est encore de 180 décibels. Pour comparaison,  180 dB, c’est le bruit produit au décollage d’une fusée Ariane. Alors imaginez l’intensité du son sur le lieu même de l’explosion…

Plus incroyable encore, la détonation est entendue à Alice Springs, dans le centre de l’Australie, et à l’île Rodriguez, dans le sud-ouest de l’océan Indien, situées respectivement à 3 500 et à 4 800 kilomètres du Krakatoa. Comme si une explosion à Bagdad était entendue à Paris !

A l’explosion dantesque succède le tsunami

A Jakarta, les murs tremblent. Au sud de Sumatra, les victimes se comptent par centaines : ensevelies sous les chutes de pierres ponces, brûlées par les cendres incandescentes, assoiffées par l’absence d’eau potable… L’Apocalypse dans toute sa splendeur.

Pour en rajouter une couche, un tsunami, occasionné par les multiples séismes et explosions, ravage tout sur son passage. Le raz-de-marée est d’ailleurs responsable de la majorité des 36 000 morts enregistrés. Dans l’obscurité provoquée par le nuage de cendres, impossible de voir le mur d’eau qui arrive. La ville de Merak, située à seulement quelques dizaines de kilomètres du volcan, est entièrement rasée par une vague de 46 mètres de haut (l’équivalent d’un immeuble de 13 étages).

A Sumatra, dans le port de Teluk Betung, le navire hollandais Berouw fut soulevée par une vague de 22 mètres et projeté à 2 km à l’intérieur des terres. Il s’y trouve d’ailleurs encore aujourd’hui, en souvenir de l’éruption du Krakatoa.

Navire hollandais Berouw
Navire hollandais Berouw

Au total, près de 300 villes et villages furent détruits. Et les seuls survivants sont ceux qui par hasard ont eu la chance d’être projetés dans les arbres…

L’équivalent de 13 000 Bombes A

En deux jours, l’éruption du Krakatoa a libéré une énergie équivalente à 13 000 bombes atomiques. Plus de 10 km3 de matière ont été éjectées dans l’atmosphère, ce qui a contribué à faire baisser la température mondiale de 0,25°C, perturbant le climat pendant une dizaine d’années.

Mais comment expliquer une telle violence ? Tout simplement parce que l’éruption du Krakatoa fait partie de la catégorie des éruptions pliniennes (qui tire son nom du philosophe romain Pline le Jeune).

Dans ce type d’éruption, la lave est extrêmement visqueuse : ainsi, non seulement les coulées de lave sont impossibles, mais la roche en fusion est tellement dense qu’elle a du mal à sortir de la cheminée volcanique. Conséquence : elle s’agglutine, provoque l’augmentation de la pression interne dans le volcan, ce qui aboutit à de gigantesques explosions. Dans certains cas (comme le Krakatoa ou Santorin), le volcan lui-même est complétement détruit, laissant place à une vaste caldeira.

Krakatoa aujourd'hui
Krakatoa aujourd’hui

Sur l’échelle d’explositivité volcanique, le Krakatoa se place donc en bonne position avec un 6 pointé. Evidemment, on trouve toujours pire ailleurs puisque l’échelle va jusqu’à 8 : à ce niveau, on parle de « supervolcan ultra-plinien » avec « éruption apocalyptique ». Tout un programme. De mémoire d’homme, on n’a jamais vécu ça, et avec de tels qualificatifs, on espère ne jamais avoir à le vivre !

L’actu de la semaine (20 août 2013)

L’actu de la semaine est forte en révélations ! Au programme : une nouvelle espèce animale découverte, un homme de 123 ans vivant au fond des Andes, de faux ovnis dans la zone 51 et le mystère des « Near Death Experience » résolu ! Le tout soupoudré de séismes, de mutations génétiques et de réchauffement climatique…

Et en bonus, on vous explique comment se transformer en fossile… Une expérience sympa pour vos vieux jours ! Lire la suite L’actu de la semaine (20 août 2013)

L’actu de la semaine (17 avril 2013)

Cette semaine, on vous apprend à capturer des astéroïdes, on rencontre des escargots géants, on découvre que notre cerveau aime la bière et on apprend que les soutiens-gorges ne servent à rien. La science réserve vraiment de bonnes surprises !

Espace. 

-Astéroïde. Nous en parlions la semaine dernière: la NASA souhaite attraper un astéroïde et le mettre en orbite autour de la lune pour l’étudier de près. Ils hésitaient entre le lasso et le sac pour choper le caillou : ça sera finalement le sac ! La preuve en image…

Planète.

– Antarctique. La fonte des glaces s’intensifie. En effet, elles fondent dix fois plus vite qu’il y a 600 ans. Et c’est au cours des 50 dernières années que la perte de banquise a été la plus rapide. Réchauffement climatique ou phénomène El Nino ? Les chercheurs se posent la question.

– Chine. Après les rivières pleine de porcs morts et l’air tellement pollué qu’on ne voit pas le bout de son nez, les chinois innovent en matière de pollution : leurs sols sont gavés de métaux lourds. Un engrais interdit depuis plusieurs décennies pose également un gros problème : le phosphogypse. La Chine aurait accumulé au moins 300 millions de tonnes de ce produit extrêmement nocif. «Une bombe à retardement» selon Greenpeace.

Escargot géant d'Afrique
Escargot géant d’Afrique

– Escargots. On les voit petits, baveux, aimant la pluie et détestant le beurre d’ail … mais les escargots géants de Floride n’ont rien à envier à leurs cousins de Bourgogne. Enormes, ils envahissent jardins et champs, et provoquent des ravages sur leur passage. Il faut dire que la bête est de taille : 20 cm de long, une coquille de 10 cm de diamètre et un poids jusqu’à 1,5 kg. Belles mensurations pour cet escargot géant africain qui a été introduit en Floride dans les années 1970.

– Découverte. Les archéologues ont repéré une mystérieuse structure géante en pierre sous le lac de Tibériade. Pour l’instant, on ne sait pas ce que c’est, mis à part que ça date (a priori) de plus de 4000 ans  av J-C. Formant un ensemble conique de 10 mètres de haut pour un diamètre de 70 mètres, la structure pourrait être d’origine humaine. Des fouilles archéologiques sous-marine doivent être effectuées.

 – Requins. Deux informations cette semaine. La première c’est que les requins détestent la pleine lune (et le soleil au zénith) ! Par ailleurs, les requins ne sont pas que des chasseurs, ce sont aussi des charognards. En fonction de leur statut social, ils ont droit à certains morceaux, et pas d’autres, des carcasses récupérées.

-Volcan. Vous connaissez le volcan de Yellowstone, aux Etats-Unis ? S’il venait à entrer en éruption, les Etats-Unis seraient rayés de la carte, et la moitié de la population mondiale avec (j’exagère à peine) … C’est ce qu’on appelle un supervolcan. Eh bien, les chercheurs se sont aperçus que sa chambre magmatique était encore plus grosse que ce qu’ils pensaient. Oh la bonne nouvelle !

Chambre magmatique de Yellowstone
Chambre magmatique de Yellowstone

Homme. 

-Seins. Selon une étude très sérieuse du CHU de Besançon, les soutiens-gorges ne serviraient à rien. En effet, sans soutien-gorge, le mamelon des seins remontait en moyenne de 7 millimètres en un an, par rapport à l’épaule. En voilà une nouvelle quelle est bonne ! Liberté !

biere_plaisir-Bonheur. Plus on fait l’amour, plus on est heureux. C’est ce qui ressort d’une étude menée aux Etats-Unis. Plus précisément, on est très heureux lorsqu’on fait plus l’amour que les autres. Le chiffre idéal dépend donc de ce que font les autres autour de vous…Comme quoi, une fois adulte, on continue à se conduire comme des enfants…

-Bière. C’est LA grosse actu de la semaine. Notre cerveau aime le goût de la bière. Et c’est scientifiquement prouvé dans étude américaine publiée dans le journal Neuropsychopharmacology. Rien que ça !